ABO+2019-10-05 22:34

Au Cameroun, une balafre dans la jungle accuse Credit suisse

Un rapport dénonce le rôle des grandes banques dans la destruction des forêts tropicales. La finance suisse est concernée

La forêt coupée près de la réserve du Dja en juillet 2018.

La forêt coupée près de la réserve du Dja en juillet 2018.

(Photo: Greenpeace)

  • Sylvain Besson

Vue de l’espace, elle semble encore intacte. La forêt équatoriale africaine s’étend presque sans interruption sur plus de 2000 kilomètres, des grands lacs au centre du continent jusqu’au Golfe de Guinée à l’ouest. Sur les images satellitaires, les activités humaines, villages, champs ou routes, ne sont que des trous minuscules dans cet océan vert.

Tribune de Genève