ABO+2019-10-05 08:27

Les échanges secrets entre procureurs exposés dans l'affaire Petrobras

Justice

Dans cette enquête ultrasensible, les enquêteurs suisses communiquaient par messages cryptés avec leurs collègues brésiliens. Un procédé limite.

Le procureur général suisse Michael Lauber (à gauche) et son homologue brésilien Sergio Moro, qui avait conduit l'enquête Petrobras en tant que magistrat.

Le procureur général suisse Michael Lauber (à gauche) et son homologue brésilien Sergio Moro, qui avait conduit l'enquête Petrobras en tant que magistrat.

(Photo: Fabio Rodrigues Pozzebom/Agência Brasil)

  • Thomas Knellwolf et Sylvain Besson

Nouvelles révélations sur les méthodes secrètes utilisées par le Ministère public de la Confédération pour faire avancer ses enquêtes les plus sensibles. On connaissait déjà les réunions «informelles» du procureur général Michael Lauber et de ses adjoints pour recueillir des preuves dans le dossier FIFA. Voici maintenant les discussions cryptées qui ont permis aux procureurs suisses d’échanger rapidement des informations avec leurs collègues brésiliens dans l’affaire Petrobras, l’un des plus grands scandales de corruption de ces dernières années.

Tribune de Genève