2020-03-11 18:03

L'Université active un plan d'enseignement à distance

Coronavirus

Ceux qui viennent en cours devront laisser 1 place sur 2 de libre pour respecter une distance sociale. Tous les cours ne seront pas retransmis en vidéo mais la totalité des contenus sera en ligne lundi.

l'Uni ne ferme pas les auditoires ni les salles de classes, mais elle met tout en œuvre pour que les étudiants puissent suivre les cours depuis chez eux.

l'Uni ne ferme pas les auditoires ni les salles de classes, mais elle met tout en œuvre pour que les étudiants puissent suivre les cours depuis chez eux.

(Photo: PASCAL FRAUTSCHI)

Mardi, l'EPFL a suspendu ses cours les plus fréquentés. Un jour plus tard, c'est au tour de l'Université de Genève (UNIGE) de prendre des mesures face à la propagation du coronavirus. Le mot d'ordre: donner une «priorité absolue» à l'enseignement en ligne et demander le respect de la distance sociale à ceux qui fréquentent les Facultés.

Contenus des cours accessible en ligne

Ainsi, l'Uni ne ferme pas les auditoires ni les salles de classes. Mais elle met tout en œuvre pour que les étudiants puissent suivre les cours depuis chez eux. Depuis mercredi, le nombre de cours enregistrés disponibles sur la plateforme Mediaserver passe de 250 par semaine à 250 par jour. L’intégralité des cours donnés dans 73 salles équipées des moyens nécessaires sont désormais enregistrés, et 30 salles supplémentaires seront équipées dans les semaines à venir, annonce le service de communication.

Tous les cours ne pourront toutefois pas être retransmis en direct ou mis à disposition en vidéo. Mais ils devraient accessibles sous d'autres formes dès lundi. «Tout le corps enseignant aura la possibilité de rendre ses contenus de cours accessibles en ligne, explique Marco Cattaneo, directeur de la communication de l'UNIGE. Sous la forme de capsules vidéos, de documents de cours, de textes.»

La mise à disposition des contenus est rendue possible grâce à plusieurs outils:

- la plateforme e-learning Moodle, déjà très utilisée par l'UNIGE, qui permet notamment une interactivité

- un système de système de vidéoconférence permettant des échanges entre un grand nombre de participants

- un outil collaboratif qui permet aux enseignants d’enregistrer leurs cours directement depuis leur ordinateur portable

Des tutoriels à l'attention des professeurs sont en cours d’élaboration et seront mis à disposition sur unige.ch/coronavirus.

Places limitées dans les auditoires

Si on souhaite tout de même venir suivre les cours à l'Université, quelles sont les restrictions? Le service de communication rappelle qu'en cas de symptômes respiratoires légers (fièvre et toux) il faut rester à domicile jusqu’à 24h après la fin des symptômes (auto-isolement). Et contacter son médecin si son état de santé le nécessite.

Pour ceux qui viennent en cours, l'UNIGE insiste sur la nécessité d'observer en toutes circonstances une distance sociale de deux mètres, mesure qui permet de se protéger soi-même et de protéger les autres, particulièrement les personnes vulnérables. Ce qui implique, dans les auditoires comme à la bibliothèque ou à la cafétéria, de se répartir dans l'espace et d'appliquer la règle «1 place sur 2». Une place sur deux dans les grands auditoires et bibliothèques sera «condamné» par une signalétique. L'accès aux bibliothèques sera d'ailleurs réservé en priorité aux étudiants.

L'Université insiste: suivre les règles d'hygiène - dont le lavage régulier des mains - et adapter ses comportements sociaux est une responsabilité qui incombe à tous. L'établissement de listes de présence dans les salles et auditoires est abandonné. La traçabilité des cas ne correspondent effet plus aux priorités opérationnelles des autorités sanitaires.

Enfin, le recours au télétravail pour les collaborateurs est encouragé, «lorsque la nature des activités le permet et les réunions virtuelles doivent être privilégiées». Des écrans plexiglas seront installés rapidement aux loges et guichets.

Tribune de Genève