ABO+2020-03-03 13:45

Mettre ses joueurs au chômage technique? Compliqué

Coronavirus

Le Conseil fédéral n’entre pour l’instant pas en matière pour aider les clubs qui pourraient payer au prix fort l’interdiction de jouer devant leur public.

Le chômage technique est réservé aux travailleurs au bénéfice d’un contrat à durée indéterminée (CDI) et non pas à ceux qui ont un contrat à durée déterminée (CDD).

Le chômage technique est réservé aux travailleurs au bénéfice d’un contrat à durée indéterminée (CDI) et non pas à ceux qui ont un contrat à durée déterminée (CDD).

(Photo: LAURENT GIRAUD - A)

  • André Boschetti

C’est donc désormais officiel. Les championnats professionnels de football et de hockey sur glace sont suspendus au minimum jusqu’au 15 mars prochain. Un cas de figure que Christian Constantin avait anticipé en annonçant, la semaine dernière déjà, son intention d’inscrire au chômage technique des joueurs qui se retrouvent maintenant dans l’incapacité d’exercer leur métier durant deux semaines supplémentaires au moins. La voie envisagée par le président du FC Sion, GE/ Servette et le Servette FC ont eux aussi décidé de la sonder. «Aujourd’hui, la loi est claire, explique Stefan Nellen, le vice-président du Lausanne-Sport. Le chômage technique est réservé aux travailleurs au bénéfice d’un contrat à durée indéterminée (CDI) et non pas à ceux qui ont un contrat à durée déterminée (CDD), comme, par exemple, une grande majorité des footballeurs et les hockeyeurs.» Une information qui nous a été confirmée par le Secrétariat d’État à l’économie (SECO).

Tribune de Genève