2020-03-25 13:52

Les masques de plongée Decathlon utilisés contre le coronavirus

Système D

Les masques Easybreath, une fois modifiés, servent à protéger le personnel soignant en Italie.

En collaboration avec Decathlon, l'entreprise italienne Issinova adapte les masques de plongée Easybreath en masques de protection contre le coronavirus.

En collaboration avec Decathlon, l'entreprise italienne Issinova adapte les masques de plongée Easybreath en masques de protection contre le coronavirus.

  • Ivan Radja

On connaît tous ces masques de plongée qui englobent l'ensemble du visage et rendent l'exploration sous-marine si ludique en famille. Ceux-ci sont en passe de trouver une toute autre affectation, inattendue, dans la lutte contre le coronavirus. Face à la pénurie de masques de protection FFP2, le Dr Renato Favero, de l'Hôpital de Gardone Vol Trompia, a eu l'idée de les recycler pour protéger le personnel médical, notamment dans les hôpitaux de Brescia et de Bergame. C'est en cherchant des valves d'urgence qu'il s'est adressé à une entreprise italienne, Issinova, spécialisée dans l'impression 3D.

«Il avait entendu parler de notre entreprise par un confrère d'une installation pour laquelle nous créons des valves d'urgence pour respirateurs avec une impression 3D. Nous avons analysé sa proposition et conclu que le masque de Decathlon Easybreath était celui qui correspondait le mieux à sa demande», explique la société Issinova dans le «Corriere della Sera». Il a, depuis, été transformé pour servir de protection en Italie pour le personnel hospitalier.

Ne pas le tenter soi-même

Decathlon, qui vend les masques Easybreath, a déclaré dans la presse italienne avoir fourni les plans de l'Easybreath pour les centres de recherche. «Nous avons fourni nos plans 3D à la fois en France et en Italie, aux centres de recherche qui font les tests pour voir si le produit peut, ou non, être adapté», rapporte «Le Parisien».

L'enseigne rappelle que cet objet n'a pas été conçu à l'origine pour se protéger du coronavirus. Ne vous croyez pas à l'abri pour autant si vous le ressortez de vos affaires de plage! Pour que cela fonctionne, il est impératif de remplacer la partie tuba par une valve spécifique imprimée en 3D permettant une protection et une régulation de l'air. Il ne s'agit donc pas de bricolage maison.

Tribune de Genève