ABO+2019-10-22 07:00

Les enseignants genevois sont démunis face à certains gangs d’élèves

Violence au Cycle

Des acteurs de l’École reviennent sur les agressions subies par deux maîtres. Ils pointent le système et un manque de soutien.

Au Cycle, quelque 209 incidents graves ont été signalés pour l’année scolaire 2018-2019, contre 272 l’année précédente.

Au Cycle, quelque 209 incidents graves ont été signalés pour l’année scolaire 2018-2019, contre 272 l’année précédente.

(Photo: Laurent Guiraud)

«Il n’y a pas plus de violence au Cycle, mais des cas extrêmes», déclarait la conseillère d’État Anne Émery-Torracinta, dans notre édition de samedi. Après les agressions de deux maîtres au Cycle du Renard, le discours de la socialiste n’a pas convaincu tous nos internautes. «Est-ce que Mme Émery-Torracinta mesure vraiment de la gravité de la situation?» se demande ainsi l’un d’entre eux.

Tribune de Genève