ABO+2018-11-15 10:43

Diplomate tué à Genève en 1995: une femme arrêtée

Interpellation

Une ex-amie du premier suspect arrêté fin octobre a été entendue mercredi.

L'entrée du parking souterrain où s'est déroulé le drame

L'entrée du parking souterrain où s'est déroulé le drame

(Photo: Laurent Guiraud)

Du neuf dans l’affaire du diplomate égyptien tué en 1995 à Genève. Comme nous le révélions lundi, un Italo-Ivoirien a été arrêté à la fin du mois d’octobre car son ADN correspondait à celui laissé sur le silencieux utilisé pour ce crime.

Selon nos renseignements, une Genevoise, âgée d’une quarantaine d’années, a aussi été entendue mercredi dans les locaux du Vieil-Hôtel de police à la Jonction. Cette ex-amie du prévenu a, elle aussi, laissé son ADN sur l’objet destiné à étouffer le bruit des coups de feux. Elle se retrouve donc également suspectée d’assassinat 23 ans après le drame. «Elle tombe des nues», explique une source. Le Ministère public de la Confédération a demandé la mise en détention de la prévenue, défendue par l'étude Skandamis avocats.

Tribune de Genève