ABO+2020-03-23 19:42

Le chômage partiel explose à un niveau jamais atteint

Economie

Quelque 21'000 entreprises ont déjà déposé un préavis. C’est quatre fois plus que lors de la crise financière.

Boris Zuercher, chef de la direction du travail du SECO, s'exprime lors d'une conférence de presse à Berne sur le coronavirus.

Boris Zuercher, chef de la direction du travail du SECO, s'exprime lors d'une conférence de presse à Berne sur le coronavirus.

(Photo: Keystone)

  • Florent Quiquerez

En 2009, au plus fort de la crise financière, 5000 entreprises suisses avaient émis un préavis pour toucher le chômage partiel et, ainsi, éviter de devoir licencier du personnel. Cela représentait alors 92'000 employés. Ce record est pulvérisé par le coronavirus, qui met toute une partie de l’économie à l’arrêt. À l’heure actuelle, le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) confirme que 21'000 entreprises totalisant 315'000 employés sont dans cette situation. «Nous nous attendons à ce que ce chiffre augmente encore, et nous partons du principe que la majorité des préavis se concrétisent en demandes réelles», précise Boris Zürcher, chef de la Direction du travail au SECO.

Tribune de Genève