2014-05-23 10:27

L'ex de Kim Jong-un réapparaît à la télévision

Corée du Nord

La chanteuse nord-coréenne Hyon Song-wol est apparue début mai sur la télévision officielle, alors que des rumeurs la disaient morte, exécutée par le régime pour «comportement déviant».

  • loading indicator

  • Anne-Elisabeth Celton

Un miracle a-t-il eu lieu en Corée du Nord? En août 2013, un quotidien sud-coréen rapportait que Hyon Song-wol, chanteuse populaire du groupe Unhasu Orchestra et ancienne petite amie du leader nord-coréen Kim Jong-un, avait été exécutée avec onze autres artistes pour avoir filmé leurs relations sexuelles puis vendu les vidéos.

La Corée du Nord avait fermement démenti les faits par le biais de son agence d'information officielle, estimant que ces informations étaient l’œuvre de «psychopathes» et de «dingues de la confrontation» au sein des médias sud-coréens.

Pyongyang aurait bien pu dire vrai. Selon plusieurs médias internationaux, notamment l'AFP, Hyon Song-Wol est bien vivante. Elle est même apparue à la télévision officielle nord-coréenne lors d'un événement culturel début mai, l'occasion pour elle d'exprimer sa «gratitude» envers le numéro 1 du régime.

Les rumeurs les plus folles

Cette «résurrection» est à prendre avec précaution. La Corée du Nord étant le pays le plus opaque du monde, l'information est impossible à vérifier. Pour autant, elle illustre bien les fantasmes entourant ce régime totalement fermé. «La rumeur à propos de la Corée du Nord est hors de contrôle», analyse justement pour le New-York Times Bill Richardson. Cet ancien gouverneur américain s'est rendu plusieurs fois sur place. «Plus que jamais, nous ignorons beaucoup de choses sur Kim Jong-un et ses véritables intentions.»

Régulièrement, les médias sud-coréens relaient la mort ou en tout cas la disparition de proches du dirigeant. Une seule a été officiellement confirmée jusqu'à présent par l'agence officielle de presse KCNA: l'exécution de Jang Song-thaek, oncle du dirigeant Kim Jong-un, pour trahison et tentative de coup d'Etat. Par contre, la rumeur selon laquelle il avait été dévoré par des chiens s'était avérée par la suite infondée.

Le mystère entoure également la vie et même la date de naissance du numéro 1 du régime. Il aurait entretenu une relation amoureuse avec Hyon Song-wol il y a dix ans. Mais face au désaccord de son père, il aurait rompu pour se marier avec une autre femme, Ri Sol-Ju. Celle-ci est par la suite apparue sur des photos le ventre arrondi. Mais le régime n'a jamais confirmé un quelconque heureux événement au sein de la dynastie.

Kim Jong-un soigne quant à lui toujours autant son image, notamment en visitant hôpitaux et crèches.

Tribune de Genève

Galerie photo

  • loading indicator