2015-04-20 21:09

Thomas Huwyler survole la 5e Vivicittà

Course à pied

Le pistard genevois explose le record de l’épreuve pour signer un deuxième succès d’affilée!

L’arrivée solitaire de Thomas Huwyler.?

L’arrivée solitaire de Thomas Huwyler.?

(Photo: Pierre Albouy)

  • Philippe Roch

Température crue de matin d’automne, Jet d’eau léchant la couverture nuageuse: la météo n’a pas gâté la 5e édition de la Vivicittà, l’épreuve qui fait courir toute l’Europe en chœur, mais elle ne l’a pas empêchée de vivre de bien belles satisfactions. La course mise sur pied par le Satus sur la rive droite a en effet donné lieu à un double record, de participation – plus de 500 inscrits, dont 415 sur les 12 km – et chronométrique, par l’entremise d’un Thomas Huwyler dévastateur!

Déjà vainqueur l’an dernier, le coureur aux couleurs de New Concept Sport a mis le turbo dès le coup de pistolet, sans doute pour éviter le goulet annoncé au sortir du Jardin botanique: un portail n’avait été ouvert qu’avec parcimonie… Il a largué toute l’opposition pour se présenter quai Wilson avec 2’ 19” (!) d’avance sur le Portugais Samuel Barata et abaisser de 1’14’’ – en 38’49’’ – le record du parcours, établi il y a deux ans par un autre Lusitanien, Paulo Alves. Ebouriffant!

«Dans la montée du chemin de l’Impératrice, Samuel m’a distancé d’une trentaine de mètres. Je suis revenu ensuite petit à petit et je l’ai décramponné dans la descente», contait Thomas Huwyler (25 ans), fort satisfait de sa performance comme de s’être imposé dans l’épreuve organisée par le club où il a fait ses gammes. «J’ai souffert d’un talon d’Achille depuis l’Escalade, du coup j’ai travaillé sur le volume plus que sur la qualité. Profitable sur cette distance…», estimait le vainqueur.

Pistard dans l’âme néanmoins, Thomas a d’ores et déjà dans le viseur le 1500 m des championnats de Suisse des 7/8 août à Zoug: «Mon record personnel est de 3’50’’, j’aimerais le mettre à mal et l’amener aux alentours de 3’45’’, confiait-il.

Au féminin, la course a été dominée par la junior portugaise Rita Brito (18 ans), qui s’est imposée dans le même temps, exactement, que Nathalie Philipp l’an dernier! «La course est dure, mais le panorama est magnifique!» appréciait-elle.

Chez les jeunes, à relever le double succès des frères Tom et Yannick Hug (Chambésy), le premier en cadets, le second en écoliers B, et la superbe performance en cadettes B de Lou Ferrero (Stade Genève), qui a avalé les 2770 m du parcours à près de 15 km/h de moyenne!

Tribune de Genève