2016-04-10 15:20

La Course des Ponts fait chavirer de bonheur ses 1100 participants

Course à pied

Maya Chollet et Tesfaye Felfele enlèvent la 9e édition.

  • loading indicator

  • Pascal Bornand

Pour beaucoup de coureurs, la Course des Ponts est la plus belle épreuve du calendrier genevois. Surtout lorsque le soleil et le ciel bleu l’honorent de leur présence, comme ce fut le cas ce dimanche matin. Le jugement est subjectif mais la louange n’est pas usurpée. Sa 9e édition n’a pas échappé aux compliments de ses 1100 participants. «C’est génial de courir en ville sans avoir l’impression d’être en ville», s’exclamait une concurrente. En longeant le Bois-de-la-Bâtie ou le quai du Seujet, elle n’a pas vu le temps passer. Idem pour Tesfaye Felfele, le grand vainqueur de l’épreuve, qui n’aura mis que 32 minutes pour avaler les 10 km du parcours!

Aux Vernets, le bonheur était dans le peloton. Premier ou dernier, coureur chevronné ou marcheur, tous étaient sous le charme de cette course qui sait si bien marier les styles. C’est à un train d’enfer, en battant de deux minutes son record personnel, que Felfele s’est imposé en solitaire. Deux fois vainqueur de l’épreuve, Thomas Huwyler (33’12) s’est incliné sans dépit. Il y a un mois, il trottinait encore, séquelle d’une fracture de fatigue difficile à diagnostiquer «Pour moi, cette 2e place est un peu inespérée. Longtemps, je n’ai pas su ce que l’avenir me réservait. Certains m’ont même dit que la course, c’était fini pour moi!»

Chez les dames, la victoire a souri à la Vaudoise Maya Chollet. La régionale de l’étape (elle travaille en face du départ, à la RTS!) a fait le vide derrière elle en s’imposant en 38’47, avec plus de deux minutes d’avance sur sa dauphine, Alexandra Chambard (41’20).

Tribune de Genève