2017-04-12 17:10

Genève Elite Basket s’en va défier Elfic Fribourg sans aucune pression

Basketball

Les filles de Robert Margot affrontent l’ogre de LNA ce samedi lors de l’acte I des demi-finales des play-off.

Robert Margot (à gauche) en compagnie de son assistant, Romain Petit, et toute l'équipe des filles de Genève Elite Basket.

Robert Margot (à gauche) en compagnie de son assistant, Romain Petit, et toute l'équipe des filles de Genève Elite Basket.

(Photo: DR)

Robert Margot a toujours un peu de peine à y croire. Moins d’une année après avoir mis sur pied la nouvelle entité de Genève Elite Basket, l’ancien international aux 65 sélections et «ses» filles sont aujourd’hui en demi-finale du championnat de LNA. «J’avais réservé mes vacances de Pâques au mois d’octobre sans penser une seule seconde que nous serions encore dans la course à la mi-avril, plaisante le Genevois. Du coup, j’ai dû annuler mes réservations. Mais c’est un mal pour un bien.»

La toute jeune formation de Genève Elite Basket se déplace ce samedi du côté de Fribourg pour y affronter l’ogre Elfic, la meilleure formation du pays. Ultrafavorites de ce rendez-vous au meilleur des cinq matches, les filles de Saint-Léonard ont toutefois reçu un énorme coup sur la tête, samedi à l’Arena, en s’inclinant en finale de la Coupe contre Winterthour, invité surprise à ce stade de la compétition. De quoi donner des idées aux Genevoises? «Il y a deux variantes, prévient Robert Margot. Soit Elfic a déjà tourné la page et on risque alors d’en prendre pour notre grade, soit la formation fribourgeoise est encore empreinte au doute et nous pourrions en profiter afin de la pousser encore un peu plus dans ses retranchements.»

Pour l’ancien joueur du BBC Nyon, qui fêtera ses 50 ans le 24 avril, peu importe le score de samedi, les résultats acquis cette saison dépassent de loin les attentes et les interrogations du début de championnat. Avec une équipe composée majoritairement de joueuses genevoises de moins de 19 ans, Margot a, en moins d’un an, réussi son pari: bâtir une équipe de LNA en misant essentiellement sur des filles du cru.

«En début d’exercice, le projet était crédible, renchérit le coach. Aujourd’hui, il doit être solide. C’est pourquoi nous avons fondé voici trois semaines l’Association Genève Elite, afin de répondre aux besoins humains nécessaires à une équipe de basketball évoluant au plus haut niveau. Neuf personnes du comité, dont je fais partie, s’occuperont dorénavant de gérer les futures affaires du club.»

Il reste toutefois une belle demi-finale à disputer. A l’occasion de leurs quatre oppositions avec Elfic lors de la saison régulière, les filles de Robert Margot ont été à chaque fois sévèrement battues. «Nous nous rendons à Fribourg sans aucune pression. J’espère que nous serons en mesure de bousculer au moins une fois Elfic lors de cette série. Puis, qui sait? L’appétit vient en mangeant!»

Tribune de Genève