2018-02-14 08:00

Un «Espresso» genevois pour découvrir une autre Terre

Sciences

Un instrument conçu par l’Université de Genève a permis de créer le plus grand télescope du monde.

C’est un outil de plus pour les chasseurs de planètes. L’Université de Genève (Unige) a créé un instrument qui permet de fusionner quatre télescopes pour former le plus grand télescope optique au monde, au Chili. Dans le but de découvrir de nouvelles exoplanètes – situées hors de notre système scolaire – mais aussi d’étudier plus en détail leur ADN, jusqu’à déceler, un jour peut-être, des traces d’oxygène dans une atmosphère. Et trouver une sœur à la Terre.

Francesco Pepe, professeur à l’Unige et responsable du projet.