2018-11-22 16:46

Barbier-Mueller fait tourner des manèges forgés à la gloire des ancêtres

Art africain

La plus belle collection au monde d’«asen» du Danhomè est genevoise. Le musée situé dans la Vieille-Ville expose ses fleurons.

Cet «asen», réalisé à la cire perdue, montre un couple escorté d’un serpent à cornes évoquant l’arc-en-ciel, d’un éléphant, d'un oiseau et d'un bananier.

(Photo: LUIS LOURENCO/MUSÉE BARBIER-MUELLER)

On pourrait les regarder des heures. Chaque asen en fer forgé ressemble à un petit plateau de théâtre mettant en scène la vie quotidienne des Fon de l’ancien royaume du Danhomè (ou Dahomey). Ici, un tailleur dépliant sa longue pièce d’étoffe, là, un forgeron brandissant son marteau. Un boucher armé d’un grand couteau et d’un crochet trône entre ses deux béliers aux belles cornes torsadées, qui attendent l’heure du sacrifice. Une femme se tient devant son mari, une ronde et lourde calebasse emplie de nourriture dans les mains.