ABO+2019-04-14 19:30

Des jeunes du foyer de l’Étoile témoignent: «Vous n’imaginez pas comment on vit là-bas»

Asile

Suite au suicide de leur ami Ali, sept migrants dénoncent les conditions de vie dans le centre de l’Hospice général réservé aux mineurs.

Les migrants qui ont tenu à parler à des journalistes ont tous vécu plusieurs années au foyer de l’Étoile.

Les migrants qui ont tenu à parler à des journalistes ont tous vécu plusieurs années au foyer de l’Étoile.

(Photo: DR)

«Vous n’imaginez pas comment on vit là-bas. Ceux qui ne nous croient pas n’ont qu’à envoyer leurs proches venir passer une semaine. Ils comprendront.» Suite au récent suicide de leur ami Ali, sept jeunes migrants ont convoqué la presse samedi par l’intermédiaire du collectif Solidarité Tattes pour dénoncer les conditions de vie au foyer de l’Étoile, cette structure de l’Hospice général réservée aux requérants d’asile mineurs non accompagnés (RMNA) à Carouge. «Nous avons déjà perdu Ali, nous ne voulons pas perdre d’autres amis», insistent-ils.

Tribune de Genève