ABO+2018-05-29 11:43

Élèves frontaliers: 47 familles sur les 143 refusées font recours

Scolarisation

Pour l’instant, deux recours ont abouti pour faire scolariser un élève frontalier. Conseil d’État et DIP se renvoient le dossier.

Photo d'illustration

Photo d'illustration

(Photo: Laurent Guiraud (archives))

Il y a quelques jours, la justice genevoise retoquait le Conseil d’État, décrétant que son refus de scolariser des élèves frontaliers pour cause de manque de place est illégal (lire nos éditions du 26 mai). Dans un arrêt, elle estime que l’État a bafoué le principe d’égalité de traitement dans le traitement des demandes de famille – certaines ont été soumises à l’ancien règlement, d’autres non – et annule donc ses décisions.

Tribune de Genève