Passer au contenu principal

Genève Tourisme vend des souvenirs: pas de concurrence déloyale, dit le SECO

Une quinzaine de boutiques se plaignaient car l’office, qu’elles financent, commercialise des produits similaires.

Des boutiques ont ouvert la bataille du souvenir avec Genève Tourisme (photo d'illustration).
Des boutiques ont ouvert la bataille du souvenir avec Genève Tourisme (photo d'illustration).
Olivier Vogelsang

Genève Tourisme fâche certains de ses contributeurs. Une quinzaine de magasins de souvenirs ont dénoncé ce qui leur paraissait être une «concurrence déloyale». En effet, depuis le début de 2015, l’office s’est lancé dans un business de produits promotionnels (lire notre édition du 5 août 2015). Saisi, le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) renvoie à l’État de Genève.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.