ABO+2019-11-08 18:55

Une peine ferme et un sursis pour les antispécistes

Justice

Le Tribunal de police a condamné deux jeunes activistes à des peines de 12 mois fermes 7 mois avec sursis. Leurs avocats annoncent qu'ils feront appel.

La juge Françoise Saillen Agad (au centre) entourée de ses greffiers-juristes. A droite, le procureur Adrian Holloway, qui avait requis des peines fermes de 18 et 12 mois.

La juge Françoise Saillen Agad (au centre) entourée de ses greffiers-juristes. A droite, le procureur Adrian Holloway, qui avait requis des peines fermes de 18 et 12 mois.

(Photo: Patrick Tondeux)

Une faute «conséquente» et du «mépris pour les règles en vigueur». Après deux jours d’audience, le Tribunal de police a rendu son jugement vendredi soir dans l’affaire des antispécistes.

Tribune de Genève