ABO+2019-05-10 06:55

La grève des femmes obligera certaines crèches à fermer leurs portes

Garde d'enfant

Plusieurs institutions ont d’ores et déjà annoncé qu’elles n’auront pas l’effectif suffisant pour ouvrir.

Assurer un service minimum dans les crèches sera souvent impossible.

Assurer un service minimum dans les crèches sera souvent impossible.

(Photo: STEEVE IUNCKER-GOMEZ)

La grève des femmes prévue le 14 juin prochain impactera directement l’organisation de nombreux parents dans le canton. En effet, plusieurs crèches fermeront leurs portes, faute de l’effectif minimum obligatoire pour encadrer les bambins. Dans la petite enfance, celui-ci est effectivement majoritairement féminin: rien qu’en Ville de Genève, où le soutien à la grève a été clairement annoncé, on compte 1410 femmes pour 144 hommes.

Tribune de Genève