ABO+2019-05-07 07:02

Lessives et douches sauvages bannies de la piscine des Vernets

Social

Des migrants utilisaient les vestiaires pour leur hygiène corporelle. Pour la Ville, il faut multiplier les points d’eau gratuits.

La Ville a pris des mesures pour réorienter les migrants vers les structures d’accès à l’hygiène.

La Ville a pris des mesures pour réorienter les migrants vers les structures d’accès à l’hygiène.

(Photo: Laurent Guiraud)

  • Chloé Dethurens

«Ils nettoyaient leurs affaires dans les douches puis les passaient sous le sèche-cheveux. C’était vraiment triste.» Ces derniers mois, Hélène*, nageuse régulière à la piscine des Vernets, a été frappée par la présence récurrente de plusieurs personnes migrantes dans les vestiaires de l’installation pour y faire leur lessive ou leur toilette. Pour orienter ces demandeurs d’asile vers des solutions d’hygiène adaptées, la Ville de Genève a pris plusieurs mesures. Mais pour la magistrate chargée de la cohésion sociale, Esther Alder, ce n’est pas assez: l’accès gratuit à l’hygiène pour les démunis sans domicile fixe reste lacunaire. La rénovation du Point d’Eau, qui s’achèvera cet été, devrait néanmoins aider.

Tribune de Genève