ABO+2019-05-16 22:04

Procès de Kevin Z.: la responsabilité de l’État marocain

Terrorisme

Au procès des assassins présumés de deux touristes scandinaves, la partie civile a obtenu que la «responsabilité morale» du Maroc soit engagée en vue de dédommagements.

Les forces de l'ordre escortent le fourgon des accusés à son arrivée jeudi au tribunal de Salé, près de Rabat.

Les forces de l'ordre escortent le fourgon des accusés à son arrivée jeudi au tribunal de Salé, près de Rabat.

(Photo: AP)

  • Julie Chaudier

  • Rabat

«Je suis satisfait: nous avons obtenu que la responsabilité civile de l’État marocain, dans ce procès, soit engagée. A la prochaine audience, un représentant du chef du gouvernement sera présent», souligne Hussein Raji, l’avocat de la famille de la jeune Danoise Louisa Vesterager. Jeudi, pour la 2e audience du procès dans l’affaire du double meurtre djihadiste de touristes scandinaves à Imlil, la partie civile – elle se limite à la famille de Louisa car la famille de la seconde victime, Maren, est toujours absente du procès – a obtenu que l’État marocain soit également partie.

Tribune de Genève