ABO+2019-07-11 20:50

Pour avoir prôné l’adhésion à l’UE, Joseph Deiss est menacé de mort

Discours de haine

L’ancien conseiller fédéral est la cible d’attaques violentes, alors que l’UDC fait des liens entre le nazisme et l’Union européenne.

L’ancien conseiller fédéral PDC Joseph Deiss est la cible d’attaques violentes sur les réseaux sociaux.

L’ancien conseiller fédéral PDC Joseph Deiss est la cible d’attaques violentes sur les réseaux sociaux.

(Photo: Keystone)

  • Lise Bailat et Florent Quiquerez

  • Berne

«Ce type a besoin d’une balle dans la tête.» Postée par un internaute sur la page Facebook des Jeunes UDC, cette réaction virulente fait suite à un entretien donné par Joseph Deiss. L’ancien conseiller fédéral PDC a défendu l’adhésion à l’Union européenne (UE) dans le cadre d’une entrevue publiée mardi dans les journaux de CH Media. Le Fribourgeois estime que la Suisse gagnerait en souveraineté en entrant dans l’UE. «À une époque, de tels traîtres à la patrie étaient exécutés», commente ouvertement un deuxième internaute sur Facebook.

Tribune de Genève