2018-12-06 16:28

Entre anciens et nouveaux locataires, un abîme

Logement

Le loyer dépend fortement de la durée d’occupation d’un logement. Les écarts vont parfois du simple au double.

C’est lors d’un changement de locataire que les loyers prennent l’ascenseur.

(Photo: LAURENT GUIRAUD)

«Celui qui bouge a perdu.» C’est la règle au mikado, ce jeu de baguettes de bois qu’il faut retirer d’un tas. Pour le logement, c’est pareil. Celui qui bouge, en l’occurrence celui qui change d’appartement, est perdant. Il va se retrouver dans la catégorie des nouveaux locataires, de ceux qui entrent dans le marché. Ils paient bien plus cher. Parfois deux fois plus.

Image

Image