2019-03-14 21:23

Porteous libéré sous caution culturelle

Occupation aquatique

Les occupants ont accepté de rendre les clés du bâtiment, en ayant convaincu l’État de renoncer au projet de prison. La culture l’emporte.

La cabane construite sur le toit de Porteous sert de signature architecturale.<p class='credit'>(Photo: Georges Cabrera)</p>

La cabane construite sur le toit de Porteous sert de signature architecturale.

(Photo: Georges Cabrera)

La date du 15 mars était dans l’air, sans que l’on sache très bien s’il fallait la voir comme un dernier tour de table entre gens bien élevés, un ultimatum ou une évacuation du site par la force. Et voilà que les occupants et les occupés se mettent d’accord pour communiquer le même jour, mais séparément.